La Numération Formule Sanguine (NFS) / Plaquettes

Définition :

La numération formule sanguine, est aussi appelée "hémogramme", c'est l'examen sanguin de base dans les bilans "pré-opératoire". Ce bilan permet de manière générale d'explorer l'anémie, les défenses immunitaires, les plaquettes, les maladies du sang. La numération des éléments figurés du sang comprend :

  • les globules rouges (= hématies, érythrocytes) :
    • ils permettent d'apporter de l'oxygène à tous les tissus de l'organisme (par les artères) et d'évacuer vers le poumon le gaz carbonique (CO2), déchet des tissus (par les veines). Ils sont quasiment composés d'hémoglobine.
  • le dosage de l'hémoglobine :
    • protéine qui permet de fixer les gaz (oxygène et gaz carbonique) sur les hématies.
  • la mesure de l'hématocrite :
    • c'est le pourcentage de volume occupé par les globules rouges dans le sang
  • le nombre et le pourcentage des différentes catégories de globules blancs :
    • ils assurent la défense de l'organisme contre les agressions extérieures : bactéries, virus, parasites mais aussi les tissus étrangers (greffes). Il existe plusieurs sortes de globules blancs:
      • les polynucléaires neutrophiles, les plus nombreux, qui combattent les bactéries,
      • les lymphocytes : combattent virus, tuberculose, tissus étrangers, fabriquent les anticorps
      • les monocytes : sorte de glouton qui détruit un peu de tout
      • les polynucléaires éosinophiles : combattent les parasites et sont à l'origine des allergies
      • les polynucléaires basophiles dont le rôle est très peu connu et qui sont peu nombreux.
  • le dosage des plaquettes (= thrombocytes) :
    • jouent un rôle dans l'hémostase primaire, c'est-à-dire dans les premiers instants qui suivent l'effraction d'un vaisseau et le saignement. Elles s'agglutinent entre elles et vont boucher la brèche vasculaire. C'est le clou plaquettaire. Les plaquettes libèrent au passage de nombreuses substances plaquettaires essentielles à la poursuite des phénomènes de coagulation.

Érythrocytes : Utile pour indiquer une anémie ou une hémorragie récente.
 

Leucocytes : Utile pour déceler une infection ou un processus inflammatoire.
 

Plaquettes : Utile pour mesurer l’effet de la chimiothérapie, dépister un cancer du sang ou une hémorragie récente.

Les normes :

  Femme Homme
Globules rouges (millions/mm3) 4.0 - 5.3 4.2 - 5.7
Hémoglobine (g/dl) 12.5 - 15.5 14.0 - 17.0
Hématocrite (%) 37 - 46 40 - 52
 Volume Globulaire Moyen 80 - 95

Teneur Corpusculaire Moyenne en

hémoglobine (pg)
24 - 30 28 - 32

Concentration Corpusculaire

Moyenne en hémoglobine (%)

30 - 35
Leucocytes (/mm3) 4000 - 10 000
Plaquettes (/mm3) 150 000 - 400 000
Hématies (millions /mm3)

Interpétation :

Les hématies :

  • hausse : on parle de polyglobulie. S'observe lors de certaines maladies hématologiques comme la maladie de Vaquez ou cardiaques comme dans l'insuffisance cardiaque, mais aussi après un séjour en haute montagne ou encore après la prise d'EPO.
     
  • baisse : signe d'anémie. Peut être liée à une hémorragie, à une hémolyse (destructions des globules rouges), à certaines maladies hématologiques ou médullaires osseuses, comme les leucémies, au cancer, ainsi qu'à un syndrome inflammatoire.

 

L'hémoglobine :

  • hausse : elle peut être élevée lors d'une polyglobulie, en cas d'hémoconcentration (déshydratation), lors d'un séjour en haute montagne, lors de certaines maladies hématologiques comme la maladie de Vaquez ou encore lors de la prise d'EPO.
  • baisse : /!\ signe d'anémie /!\ Elle peut être secondaire à une hémorragie, à une hémolyse (destructions des globules rouges), à certaines maladies hématologiques ou médullaires osseuses, comme les leucémies, au cancer, ainsi qu'à un syndrome inflammatoire.

 

Les plaquettes :

  • hausse : on parle de thrombocytose. Les plaquettes sont augmentées lors d'un syndrome inflammatoire, d'une atteinte de la moelle osseuse ou encore lors d'une infection ou d'un séjour en altitude.
  • baisse :  on parle de thrombopénie. Elle s'observe lors de la prise d'alcool, lors de thrombopathies (anomalie du fonctionnement plaquettaire), de certaines maladies médullaires osseuses, ou avec certains médicaments (anticoagulants à base d'héparine injectés par voie sous-cutanée), lors d'hyperfonctionnement de la rate, ou encore de maladies immunitaires.

 

Les globules blancs :

  • hausse : on parle d'hyperleucocytose. Observé en cas d'infections bactériennes ou de leucémies. Les éosinophiles peuvent être plus nombreux en cas d'allergie ou de parasitose.
  • baisse : on parle de leucopénie. Lors d'infections virales (baisse des éosinophiles lors du SIDA par exemple), certaines formes de leucémie, des médicaments (antalgiques, antibiotiques, anti-inflammatoires...).
Elle peut être secondaire à une hémorragie, à une hémolyse (destructions des globules rouges), à certaines maladies hématologiques ou médullaires osseuses, comme les leucémies, au cancer, ainsi qu'à un syndrome inflammatoire